« Les unités de sauvetage et remorqueurs poursuivent leurs efforts » pour débloquer le navire, indiquait mercredi matin l'amiral Ossama Rabie, président de l'Autorité égyptienne du Canal de Suez (SCA). A la suite de l'incident, des dizaines de navires étaient en attente de pouvoir emprunter le canal. Selon des sources maritimes, trente navires sont immobilisés à l'entrée nord du Canal et trois autres à l'entrée sud.