Manoir Industries en redressement judiciaire ! info PPC ici remercié.

Ouest France

Le groupe métallurgique Manoir Industries, qui compte quatre sites en Normandie, a annoncé ce lundi 1er mars 2021 le placement en redressement judiciaire de l’essentiel de ses filiales en raison de la défaillance de son nouvel actionnaire chinois qui n’aurait toujours pas versé les fonds promis. Une fonderie de Manoir industries.

Le groupe, qui emploie 1 088 salariés, a « obtenu l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire au bénéfice de CTI Management et de ses filiales » (375 salariés) le 23 février par le tribunal de commerce de Rouen, indique un communiqué du groupe. Une procédure similaire a été obtenue lors d’une audience, le 25 février, devant le tribunal de commerce de Paris « au bénéfice de Manoir Industries et ses filiales » (471 salariés) à l’exception du site Manoir Bouzonville (164 salariés), en Moselle.

Le but de ces procédures de redressement judiciaire est « de continuer les recherches de repreneurs et permettre, le cas échéant, les reprises des sociétés en plan de cession », selon le communiqué.

Quid du projet d’usine de Pîtres, dans l’Eure ?

Selon Manoir Industries, les difficultés actuelles sont liées au fait que le groupe n’a pas reçu les fonds que son nouvel actionnaire chinois CAM SCP, arrivé en juin 2020, « s’était engagé à verser avant fin novembre 2020 ». « Le groupe a tenu jusqu’ici notamment grâce au concours de l’État. Des contacts ont été pris avec différents acteurs financiers ou industriels. Plusieurs visites ont pu avoir lieu et des discussions sont engagées avec des repreneurs potentiels ayant formulé des marques d’intérêt. Ce processus de recherche entamé à l’été 2020, Manoir Industries est contraint de le poursuivre sous la protection du tribunal de commerce, faute de trésorerie », explique le groupe.

Manoir Industries, dont le siège social est à Paris, compte neuf sites, dont quatre en Normandie : Pîtres (Eure) : Agriandre à Conches (Eure), ACDN à Agneaux (Manche) et ACPP à Digulleville dans La Hague (Manche).

MetalValue Powder, de Paris, devait notamment construire une usine dans l’enceinte de la fonderie centenaire Manoir industries à Pîtres (Eure) pour produire une poudre d’acier. Le projet avait été revu en 2019, et un accord trouvé avec la Région Normandie pour que Manoir industries reprenne le projet d’usine.