Les Echos -

En visite au Creusot mardi, le président de la République a donné le coup d'envoi à la conception et la construction du successeur du porte-avions Charles de Gaulle, à livrer en 2038. Une enveloppe de 900 millions est prévue d'ici à 2025.