quand deux fonderies s'appellent Obertino ... dans le Doubs

l'une qui appartenait à Yves et reprise par madame Siv Chheng Tiv à Morteau (10 15 salariés) et

l'autre L"Habergement plus artisanale encore Charles Obertino

toutes deux issues d'une famille d'immigrés italiens de l'entre deux guerres.

Impossible de joindre la première à cause du succés d'estime d'hier soir.

Piwi s'est engagé à parler de la seconde qui l'a aimablement reçu au téléphone