LINKEDin- Nous le constatons, le télétravail a ses limites et celles-ci sont atteintes dès lors que le travail n’a plus de sens.

L’épanouissement personnel, la coopération entre collègues, le management participatif, le fait d’effectuer quelque chose de concret et d’utile, tout ceci participe à donner au travail un sens, et un équilibre à l’individu qui peut ainsi se repérer dans une société de plus en plus complexe et déshumanisée.

Les vertus du télétravail vont se briser inéluctablement sur cette barrière du sens.

Les objectifs qui ne sont que financiers n’ont jamais été une boussole qui donne le cap à suivre. La motivation est le nerf de la réussite des entreprises et l’ignorer se paye cher tôt ou tard.

Le management à l’EBITDA qui donne la jauge d’un futur plan social n’est pas très motivant, à l’inverse communiquer sur la vision que l’on a du futur, la partager, y faire adhérer le plus grand nombre en expliquant que la vraie richesse de l’entreprise ce ne sont ni ses actifs ni sa trésorerie mais l’intelligence de ses collaborateurs, alors on entrevoit le sens de l’apport de chacun dans cette grande aventure qu’est l’entreprise.

Le mal être des télé travailleurs contraints par la crise sanitaire est un voyant rouge qui s’allume.

PATRICK BELLITYESFF