la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Bientôt une usine ultra-moderne à Changé pour STTM

France Bleu -

Une bonne nouvelle pour l'entreprise STTM à Changé. Spécialisée dans la fonderie et la mécanique de précision, cette société industrielle vient de bénéficier d'une aide directe de l'Etat de 800.000 euros. Un coup de pouce au moment où STTM va faire construire une nouvelle usine 4.0.

La nouvelle éco de France Bleu Mayenne s'intéresse ce lundi à une entreprise du département qui a été une des premières à bénéficier du plan France Relance, mis en place par l'Etat. Ce dernier prévoit pas moins de 100 milliards d'euros pour compenser les pertes d'activités des différents secteurs bousculés par la crise du coronavirus.

Via la Banque Public d'Investissement, la société industrielle STTM basée à Changée et spécialisée dans la mécanique de précision, vient donc de bénéficier d'une aide directe de 800.000. Pas négligeable évidemment pour son patron Alain Zelverte car une nouvelle usine, ultra-moderne, va voir le jour l'an prochain, zone des Grands Prés. "L'objectif est d'avoir un site moderne, 4.0, durable, sans émettre du gaz à effet de serre. Il sera autonome en énergie avec une toiture photolvotaïques" explique ce chef d'entreprise qui a repris STTM en 2018.

33 salariés sont employés dans l'actuelle usine mais Alain Zelverte en espère 20 supplémentaires à l'horizon 2025. Au rayon des bonnes nouvelles, STTM vient de signer un marché dans l'industrie optique. L'entreprise changéenne fait donc mieux que résister à la crise de la Covid-19. "On a perdu 40% de notre Chiffre d'affaires sur mars-avril-mai mais on s'est bien rattrapé ensuite" explique l'entrepreneur. En Mayenne, l'entreprise GYS à Saint-Berthevin a également bénéficier de l'aide de la Banque Publique d'Investissement à hauteur de 800.000 euros.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet