la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Nantes, Statue du général de Gaulle : « Un repère historique pour les générations nouvelles »

Ouest France - En ce mois de novembre 2020, la France célèbre le cinquantenaire de la mort du général De Gaulle. Depuis dix ans, Nantes, l’une des cinq villes Compagnons de la Libération, possède une statue hommage au chef de la France libre. La statue du général De Gaulle à Nantes.

Le 18 juin 1940, à l’occasion du 70e anniversaire de l’appel à la Résistance du général De Gaulle, la ville de Nantes a inauguré une statue de bronze du chef de la France libre. Œuvre de la sculptrice Françoise Boudier, la statue, haute de 2,20 m pour un poids avoisinant les 400 kg, a été réalisée par la fonderie Le Floc’h à Blain.

Elle est dressée sur l’esplanade des Cinq communes Compagnons de la libération, face au monument aux 50-Otages, au pont Morand. Première ville Compagnon de la Libération, promue le 11 novembre 1941 après l’exécution des otages, Nantes entend avec cette statue offrir « un repère historique pour les générations nouvelles » et passer le témoin de l’esprit de Résistance, alors que disparaissent les derniers résistants.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet