Ce fonds de soutien est doté de 200 millions d’euros en 2020. Puis de 600 millions d’euros sur trois ans. Il vise à répondre à des « investissements de modernisation de la filière automobile » pour « aider les entreprises à gagner en compétitivité, par une accélération des investissements d’automatisation et de numérisation de leurs procédés industriels », rappelle la préfecture du Territoire de Belfort.

Usiduc, Macplus et H2sys, dans le Territoire de Belfort, ont déjà été bénéficiaires de 2,350 millions d’euros, au titre du fonds d’accélération des investissements industriels. Lisi Automotive, à Delle, a reçu aussi 800 000 euros par le fonds de modernisation automobile. Près de 5 millions d’euros ont donc déjà été fléchés dans le Territoire de Belfort dans le cadre du plan France Relance.