Les Echos -

L’ancien directeur de la division chaudières d’Alstom Frédéric Pierucci veut fédérer pouvoirs publics et industriels autour

d’une offre de reprise des turbines Arabelle, passées sous pavillon américain mais hautement stratégiques pour la France