Les fonderies ont payé un large tribut, le rebond demandera des années. J'ai pendant les 50 dernières années vu le nombre des salariés de la fonderie passer de 105 000 personnes à 35 000 pour une production pratiquement toujours autour de 2 millions de tonnes voire moins ces dernières années. C'est dire l'amélioration de la productivité par bonhomme, la plus forte du monde.

ON PEUT AUSSI MENTIONNER LA DESTRUCTION CREATRICE à l'œuvre dans ces chiffres. ou se propos de Jean Marc Vittori : Les activités fondées sur l’interaction humaine sont, presque par définition, des services.

Pour la première fois de l’histoire moderne et sans doute de l’histoire tout court, la récession vient d’abord par les services et non de l’industrieou l’agriculture

Les agriculteurs ont aussi payé . Reste les services, les opérationnels du tapez 1 tapez deux et des plateformes du bout du monde qui nous agacent au téléphone pour des services souvent inutiles.