la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Visiteurs : 31860
Aujourd'hui : 369
En ligne : 6

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La renaissance des acieries et forges d'Anor en 2 sociétés

Après plus d'un an de fermeture, France Bleu -

Placée en liquidation judiciaire en juillet 2019, la société plus que centenaire renaît de ses cendres grâce à 2 sociétés du Pas de Calais et la communauté de communes Sud Avesnois. 18 des 68 emplois sont préservés avec de belles perspectives.

5 des 6 anciens salariés repris chez Anor Lame

Du côté mécanique chez désormais Anor Lame, 6 anciens salariés ont retrouvé leurs machines le 1° octobre, de quoi leur donner le sourire

On est content, content de retrouver notre métier, nos locaux, nos machines, Dany 22 ans d'ancienneté

C'était inespéré, inespéré, au fin fond de l'Avesnois, un site qui est ancien, pendant un an on était dans l'incertitude et là on redémarre, c'est un grand soulagement, Joel 37 ans de boîte

La société a repris 6 anciens salariés, mais l'objectif c'est de doubler voir tripler les effectifs assure Joel.

Côté fonderie, la première coulée devrait sortir d'ici un mois, 12 personnes seront recrutées d'ici la fin de l'année, mais là aussi il devrait y avoir rapidement d'autres embauches explique Philippe Dzierszinski, directeur d'exploitation de Fonderie d'Anor

On a un très très bon outil, certains collègues fondeurs me disent toujours vous avez la plus belle fonderie au nord de Paris, on fait tout types de fontes, d'aciers, des inoxs, donc il y a de quoi faire, on peut tirer notre épingle du jeu

__ Une double reprise favorisée par la communauté de communes__

Pour finaliser cette double reprise après une reprise avortée à l'automne 2019, la communauté de communes Sud Avesnois a mis la main à la poche, plus de 100 000 euros d'achats d'actifs, en clair de machines de l'ancienne usine pour relancer rapidement l'activité. C'est la première fois que l'agglo rachète des actifs mais c'était essentiel pour "garder le savoir faire et l'emploi" estime Guillaume Vilaire chargé de mission développement économique à la communauté de communes.

La communauté de commune cherche maintenant un repreneur pour la 3° et dernière composante de l'usine, le laminoir.

Sur les 68 salariés, une trentaine sont toujours sans emploi, les autres sont partis à la retraite, ont trouvé un CDI ou ont été repris sur le site.

Commentaires

1. Le lundi, 12 octobre 2020, 10:43 par PPC

Bonne chance a Philippe,et bon courage à toute son équipe.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet