Ce mardi 6 octobre, à l’occasion de la présentation du volet Défense du projet de loi de finances 2021 devant les députés de la commission de la Défense nationale et des forces armées, la ministre des armées a annoncé de nouvelles commandes qui vont bénéficier aux grands donneurs d’ordres du secteur (Dassault Aviation, Airbus, Thales, Safran…) et leurs sous-traitants.

Si ces commandes ne suffiront certainement pas à stopper la casse sociale en cours dans l'aéro, elles devraient permettre tout de même d’amortir le choc pour certains.