la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Commandes de Rafale et d’hélicoptères… Quand le ministère des Armées joue le bon soldat de la relance économique

L' Usine Nouvelle -

La ministre des Armées a annoncé devant les députés l’achat de 12 Rafale et de 10 hélicoptères pour les forces spéciales. Des commandes qui vont permettre de soutenir les sous-traitants de la filière aéronautique malmenés par la crise du secteur aérien.

pour compenser les appareils qui seront prélevés sur sa flotte au profit de la Grèce, nouveau client du Rafale.

L’aéronautique militaire sera-t-elle la planche de salut des sous-traitants français mis en grande difficulté par la crise du secteur aérien ?

Ce mardi 6 octobre, à l’occasion de la présentation du volet Défense du projet de loi de finances 2021 devant les députés de la commission de la Défense nationale et des forces armées, la ministre des armées a annoncé de nouvelles commandes qui vont bénéficier aux grands donneurs d’ordres du secteur (Dassault Aviation, Airbus, Thales, Safran…) et leurs sous-traitants.

Si ces commandes ne suffiront certainement pas à stopper la casse sociale en cours dans l'aéro, elles devraient permettre tout de même d’amortir le choc pour certains.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet