la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Nouveau pilote d'Alpine chez Renault

Les Echos-

Cyril Abiteboul, ce quadra qui ne sort pas du moule des grandes écoles, se retrouve en charge d'un double défi historique chez Renault. Réimposer une écurie française sur les podiums de la F1 et redonner son lustre à une mythique marque du groupe.

Décidément, le hasard fait parfois très bien les choses. Né en 1977, l'année même ou Renault faisait ses grands débuts en Formule 1 et où Alpine cessait de produire sa mythique berlinette A110 après quinze ans d'une incroyable carrière, Cyril Abiteboul se retrouve aujourd'hui, âgé d'à peine plus de 40 ans, en charge de relever un double défi historique.

Cet ingénieur de l'ombre que seuls les aficionados de F1 connaissent vient de se voir confier par Luca de Meo , le nouveau patron opérationnel du groupe Renault, une double tâche : réimposer une écurie française sur le podium de la Formule 1, et faire d'Alpine la marque et la signature sportive et haut de gamme rentable d'un constructeur tricolore qui n'a jamais réussi à s'inviter sur le segment du luxe automobile.

Commentaires

1. Le samedi, 3 octobre 2020, 12:10 par Le Bébert de la Fonderie

D'après un certain nombre d'infos et de commentaires sur différents médias, la dernière Alpine, pour laquelle les délais de livraison avoisinnent une année, n'est pas au top à différents niveaux.
Ainsi ne suis-je pas allé faire un essai bien que sollicité par la marque.


Je reste Porsche à mille % !

2. Le lundi, 5 octobre 2020, 08:52 par C-ver-1

Malheureusement en France, nous préférons tout un tas d'anachronismes....

Une Alpine avec un gros moteur comme Porsche... ah mon dieu... non non non... trop cher,
à ce prix je préfère prendre la Porsche.


Une Alpine moins cher mais avec un moteur plus petit... ah mon dieu... non non non...
je préfère prendre la Porsche, elle a un plus gros moteur...


L'Alpine est un peu plus "cheap" mais cela va dans le sens de la légèreté.. (bah oui moteur plus petit)... ah mon dieu.... non non non....
je préfère prendre la Porsche qui fait plus cossue...


Mais une Alpine de plus de 1T5 avec toute la matière qu'il faut pour être au niveau de Porsche.. ah mon dieu.... non non non.... Une Alpine ça doit être léger comme une plume...
du coups je prend la Porsche....

Et pour fréquenter les réseaux sociaux comme beaucoup de monde... je ne suis pas loin de la vérité... comment voulez vous faire entre un état castrateur et un collectif qui ne supporte pas les véhicules sortant du lot...

alors imaginez moi qui suis au volant d'un SUV Diesel performant qui laisserait sur le carreau bien des sportives...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet