L'union -

L’activité est globalement bien repartie, à part dans l’aéronautique et l’automobile indique l’UIMM. La métallurgie et le Syntec ont conclu des accords. Après six mois d’une crise sanitaire avec de lourdes conséquences économiques, les patrons régionaux font le point et regardent autour d’eux. Pour l’instant ce n’est pas l’hécatombe. Après s’être écroulé pendant le confinement, le niveau d’activité industrielle a dépassé la barre des 80 %. «