la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Visiteurs : 27093
Aujourd'hui : 607
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le long de l'ancien canal Bruxelles - Charleroi

sur le Ravel N°3 à SENEFFE,

Ces pièces sont exposées près des anciennes écluses

A noter qu'elles étaient fabriquées par les ACEC,

fournisseurs jadis de fours électriques à induction qui ont équipé entre autres La Fonderie Nouvelle de Charleville ainsi que la SBFM, et dont nous parlait Louis HALLOT, professeur à l'ESF pour les moyens de fusion.__ Fabrice Morassi__

Commentaires

1. Le mardi, 22 septembre 2020, 10:47 par Michel CHAPUT

Les communications de Fabrice sont toujours intéressantes et à retenir, ce que je ne manque jamais de faire, pour de futures sorties !

Merci à lui.
Le fondeur qu'il est réagit toujours aux pièces de fonderies et je crois que c'est une réaction dont on ne se défait jamais.


J'avoue faire la même chose ou bien dire en visitant telle ou telle ville: tiens là il y a ou malheureusement il y avait une fonderie, c'est devenue une culture du métier..
Quand à Louis Hallot que j'ai connu en arrivant chez Renault ou il était directeur adjoint des méthodes centrales Pièces Brutes, il a apporté effectivement la fusion électrique mais je crois qu'il avait également beaucoup participé aux premiers essais de Fonte GS.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet