Face à une situation économique peu favorable, plusieurs restructurations ont été nécessaires. La spécialité de l’usine était la fonte d’ornement, activité qui cessa progressivement vers 1960 et fut remplacée par le coulage de fonte pour l’industrie.

L'allée est ensuite restée en friche pendant plus de 30 ans. "On l’a racheté puis pendant deux ans on a travaillé avec les écoles de l’école EPL Agro de Bar-le-Duc et aussi Philippe-de-Vilmorin de Courcelles-Chaussy (Moselle) pour reprendre toute la Canopée et donc la forme générale. Nous avons aussi travaillé sur le lierre qui envahissait les troncs et les côtés accessoirement", dit Fabrice Varinot, Président de l'Association Cormier Fruitier Forestier.

Outre les travaux sur les arbres, l'association Cormier Fruitier Forestier a entrepris de remettre en valeur le site. Des sculptures en chêne de Jean Bergeron ornent désormais cette allée remarquable. "C’est très particulier et c’est vrai qu’on est sur un lieu qui est mémorable. C’est vraiment extraordinaire", ajoute Jean Bergeron, sculpteur. Elles représentent des animaux. Mais aussi Saint-Eloi patron des fondeurs et des métallurgistes.

L'allée portera le nom de Jean Salin, dernier maître de forge de la fonderie de Dammarie sur Saulx. Des bancs y seront installés prochainement et le lieu est déjà ouvert au public.