la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Visiteurs : 20269
Aujourd'hui : 98
En ligne : 5

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Turquant. Arts du feu : un succès qui ne se dément pas

Ouest France - La 3e édition des Arts du feu qui s’est déroulée les 5 et 6 septembre, au village Métiers d’art à Turquant, a mis en lumière les métiers d’art, les savoir-faire ancestraux et modernes, et la singularité de chaque artiste. Durant tout le week-end, le public a pu échanger avec ces artisans du feu et assister à des démonstrations. Dans un concert de flammes, de marteaux et d’enclumes, les artisans d’art ont démontré toute la vivacité mais aussi la minutie des différents métiers du métal. Deux artisans d’art avaient relevé le défi de réaliser le temps d’un week-end des œuvres monumentales. Ainsi, l’artiste Tidjé a exécuté en soudure et assemblage une œuvre « Le penseur de Rodin ». Un peu plus loin, le public était en admiration devant la création de l’œuvre de l’artiste Jacques Blin et de sa gigantesque araignée en mécano soudée, à partir d’une bonbonne de gaz.

Pour ponctuer cette manifestation, des animations étaient proposées : des contes en tringlot, de la musique. Le samedi soir, devant une trentaine de personnes, Max Orlu, plasticien fondeur d’Art installé dans un atelier tringlot du village d’Arts a réalisé une coulée de métal. Le succès de cette 3e édition ne se dément pas.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet