la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Visiteurs : 27077
Aujourd'hui : 591
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

85 ANS PLUS TARD . Revin : il retrace l’histoire d’une Peugeot 401 « d’origine »

L'Ardennais Camille Busson possède une Peugeot 401 qu’il espère faire rouler l’an prochain, pour rejoindre son berceau, datant de 1935, et ainsi boucler la boucle : l’ancienne fonderie Adam, rue Waldeck-Rousseau. Camille Busson, fier de poser devant la Peugeot 401, datant de 1935, achetée à l’époque par le fondeur revinois Henri Adam.Camille Busson, fier de poser devant la Peugeot 401, datant de 1935, achetée à l’époque par le fondeur revinois Henri Adam.

« Je recherche toujours des informations sur la voiture »

« Incroyable ! Je ne pensais pas revoir un jour cette voiture.

Grâce à un appel à témoignages sur les réseaux sociaux, une descendante Adam est dénichée. Précisément, une grande nièce avec qui Camille Busson entre en contact. « J’essaie de trouver des photos qui restent. Légalement, donc, cette voiture a eu deux propriétaires », relate ce designer sculpteur de métier, qui n’a désormais qu’un rêve en tête : boucler la boucle en quelque sorte. « Je souhaite qu’elle soit roulante l’an prochain. On doit revoir l’électricité des freins, le moteur aussi, les pneus… Tout cela, il faut sortir de l’argent ! » Sans oublier d’avoir les papiers en règle. « Je veux repasser dans la rue Rollin, rue Waldeck-Rousseau où il y avait l’usine Adam. Revin a l’air d’être une jolie ville. Je ne connais que Charleville-Mézières puisque j’y suis allé pour le Cabaret Vert. Revin, ça sera une première ! »

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet