L'Usine Nouvelle - BONNE NOUVELLE Ça y est, les sites d'Ascoval (Saint-Saulve, Nord) et d'Hayange (Moselle), devraient être sauvés. Le tribunal de grande instance de Strasbourg a validé la reprise par le britannique Liberty Steel. Ils fourniront notamment des "rails verts", recyclés et fabriqués avec des fours électriques. Le britannique Liberty Steel reprendra bien les sites d'Ascoval et d'HayangeLe site d'Hayange (Moselle) sera fourni par celui d'Ascoval, dans le Nord.© British Steel France Rail

Fin juillet, le tribunal de grande instance de Strasbourg a validé les reprises de l'aciérie Ascoval (Saint-Saulve, Nord) et de l'usine d'Hayange (Moselle) par le groupe britannique Liberty Steel. Le ministère de l'Economie a donné son feu vert final à l'opération, a-t-on appris le 14 août. Le plan industriel prévoit la création d'un nouveau géant européen de l'acier pour le marché ferroviaire