Se former, s'informer prend du temps : Courage ! et un peu de temps. et merci à Jacques Werdefroid pour ce conseil de lecture.

https://jancovici.com/transition-energetique/vous-etes-plutot-primaire-ou-plutot-final/

Conclusion :

la sobriété est donc une forme « d’anti-consommation », et c’est bien comme cela qu’elle est vue par une large fraction de ses promoteurs les plus visibles (qui ont parfois un peu de mal à mettre leur propre comportement en phase avec ce qu’ils préconisent pour les autres, mais c’est une autre histoire). A l’opposé, l’efficacité énergétique est au contraire une manière d’augmenter les usages – et le PIB – à énergie donnée. Marier les deux pour faire face à une décrue subie de l’approvisionnement énergétique – ce qui est aujourd’hui le cas en Europe – est donc moins simple qu’il n’y paraît !