Les Echos -

Le secteur aéronautique et spatial est le premier secteur exportateur hexagonal, avec un excédent commercial de 31 milliards d'euros en 2019, devant le luxe, à 27 milliards. Sa crise va avoir des conséquences majeures sur la balance commerciale française. Une catastrophe. S'il est un secteur pour lequel il n'y a pas d'hésitation sur les conséquences de la crise du coronavirus, c'est bien l'aéronautique. Il est confronté à sa première récession depuis vingt ans , mais quelle récession !

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. En 2019, Airbus avait livré au total 863 avions commerciaux à 99 clients. Au premier semestre 2020, l'entreprise européenne a divisé par deux son nombre de livraisons, a annoncé l'avionneur européen dans un communiqué ce jeudi. Sur le seul mois de juillet, il a livré 49 avions contre 69 un an avant.