Le nouvelliste -

Hugues Perrin crée environ 200 cloches artisanales par année. Hugues Perrin est le seul fondeur de cloches artisanales du Valais. Ce week-end, il présentera cet art méconnu au grand public à l’occasion de la finale nationale du combat de reines à Aproz. Pour rencontrer Hugues Perrin, il a fallu multiplier les coups de téléphone. «J’ai beaucoup à faire», justifie-t-il. Puis un jour, curieusement, il cède: «Vous pouvez venir mercredi.» Victoire. «Mais ça vous dérange si je travaille pendant l’interview?» glisse-t-il d’une voix candide.

L’homme est authentique. Ses mains creusées traduisent un amour sincère de l’artisanat.