la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Visiteurs : 17254
Aujourd'hui : 194
En ligne : 7

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un bon ami vient de m'écrire

Bonjour M FRANCIS CUBILOT

Lecture de ce jour d’un mémoire de ‘’Master’’ écrit par une jeune Américaine, sur l’histoire de la fonderie à travers différentes régions élargies du monde antique, notamment la Mésopotamie, l’Egypte, L’inde, La Chine, La Thaïlande

Les Chinois à l’origine des premières pièces de fonderie en fonte, aux environs des VIII & VII Siècles avant JC, auraient inventé ce moyen de fondre le fer, nommé aujourd’hui cubilot, en faisant fondre son minerai oxydé, sur un lit de charbon de bois et quelques ajouts de minerais riches en phosphore….

Ce pour abaisser le point de fusion.

Autre indispensable point fort & clé du système inventé par les Chinois la boite à vent conçue pour souffler fortement et régulièrement à l’intérieur du creuset….

A la sortie un métal désigné sous le vocable, ‘’fer blanc’’ car pauvre en silicium….

Auriez vous des ancêtres Chinois M Cubilot ?

En lisant ce texte il va sans dire que parfois et paradoxalement, faire du vent est bien utile, voire stratégique.

Quelques 1500 ans plus tard, les Européens commencèrent à fondre le fer….

Difficile de résumer fidèlement le mémoire, mais il y est écrit que cette découverte et son développement était si stratégique, que la Dynastie des Qin avait créé un bureau de contrôle et d’enregistrement de cette activité de fusion du fer.

Quiconque outrepassant ces enregistrements et contrôles était sévèrement puni…

Le mémoire ne dit pas comment… The western world did not have the ability to cast iron for about 1500 years after the Chine

Photo ci-dessous plus ancien vestige découvert datant lui de 280 avant JC.

Ce n’était plus la dynastie de Qin mais celles des Han, mais cette activité était toujours sous strict contrôle. A son front est inscrit ‘’Qu’il en plaise aux seigneurs’’, en signe d’allégeance ?

En tout cas ce mémoire rappelle ô combien notre industrie, la fonderie, a été et reste une industrie indispensable aux développements et à la puissance des peuples

En toute bonne logique historique, il apparaît donc comme dangereux de laisser partir celle-ci…

Isn’t it ? Diraient nos amis Anglo Saxons…

CQFDDiraient nos scientifiques Français…

Amicalement Patrice Moreau

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet