la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Visiteurs : 17233
Aujourd'hui : 173
En ligne : 6

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Alstom a pris sa revanche

Les Echos -

Un an et demi seulement après l’échec de son projet de mariage avec Siemens Transport, pour des raisons de concurrence, le groupe français a réussi à faire approuver par Bruxelles son projet alternatif : le rachat de la branche transport du canadien Bombardier. L’opération va créer un nouveau champion du train et des métros, numéro deux mondial derrière le chinois CRRC.

Commentaires

1. Le lundi, 3 août 2020, 19:59 par Le Bébert de la Fonderie

Bravo !
Siemens ayant une grosse division transport en Allemagne, il valait mieux éviter un accord avec eux qui voulaient de plus un achat pure et simple d'Alstom.
Le rachat de Bombardier qui dispose d'usines en Frans et Europe me semble être une très bonne chose.
Tant pis pour mon cousin qui a fait toute sa carrière chez Siemens au service central achats à Erlangen.
Et je le dis même si j'ai fait des stages de jeunesse chez Siemens et y ai même débuté ma carrière dans leur très grosse usine prussienne comme technicien BE et achats chargé des relations avec les fournisseurs fondeurs alu, bronzes, fontes et aciers.

2. Le mardi, 4 août 2020, 06:11 par Mèkilékon

Bravo. Cela montre bien que quand on a la volonté, dans ce pays comme partout ailleurs, on peut faire de grandes choses. Des actes, pas de la parlotte sans fin et sans action réelle, comme on entend trop souvent chez nous depuis plus de 40 ans!!
Maintenant, espérons que ce colosse rayonne à l'international et chez nous, et montre que quand on s'en donne les moyens, on peut faire aussi bien que nos voisins d'outre-Rhin.

Ce succès est cependant bien solitaire, face aux nombreuses ventes et prises de pouvoir de sociétés françaises, par des entreprises étrangères.

Qui, comme le dit le Bébert de la Fonderie, n'ont hélàs pas toujours de bonnes intentions pour l'avenir de leur nouvelle acquisition

3. Le vendredi, 7 août 2020, 18:36 par Mèkilékon

Voilà encore nos "guignols" qui veulent brader une de nos "perles technologiques", dans le secteur crucial de la défense.

Ils sont vraiment cons, ne comprennent rien à rien et vivent sur un nuage. Des bénis-oui-oui dangereux, traitres à leur pays et à leur fonction...à moins qu'ils n'y aient quelques intérêt financier personnel.

https://frontpopulaire.fr/o/Content...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet