La CGT appelle au débrayage jeudi 30 juillet à partir de 12h15 pour permettre aux salariés de faire remonter leurs questions.

"On est tous prêts à faire autre chose" Les salariés devraient recevoir d'ici la fin de la semaine un courrier les informant des conclusions du cabinet, et leur demandant leur avis sur ces potentielles orientations de l'activité. Une "démarche saugrenue" selon Thierry Waye, délégué CGT à la Fonte.

On est bien conscients que le marché automobile est fragile, et celui de la fonderie aussi. On est tous prêts à faire autre chose, quel qu'en soit le prix, et quel que soit le temps du développement. Encore faut-il qu'il y ait quelques garanties derrière pour qu'on puisse dire qu'on a un avenir serein.