Linkedin -

Le soleil ce matin illumine les formes complexes des pièces en aluminium, leur donnant l’apparence d’un monolithe taillé couché sur le sol. Elles guettent avec jalousie l’arrivée du nouveau client germanique qui passera près d’elles sans les remarquer pour se diriger vers les dernières nées issues du savoir-faire des équipes de SIFA Technologies à Orléans.

Commercer avec les constructeurs et équipementiers allemands est vital pour l’économie de nos fonderies françaises. C’est une sorte de délocalisation inversée, nous profitons de l’intérêt de certains groupes allemands pour nos technologies, non pas parce que nous sommes les moins chers mais parce que nous savons développer et fabriquer des pièces très complexes. Le grand public n’imagine pas le nombre de marques prestigieuses d’outre-Rhin venues s’approvisionner en France pour y trouver la qualité et l’ingéniosité des fabrications françaises. Alors relocaliser des productions perdues devrait être une évidence aujourd’hui. Notre industrie est bien vivante, sous les cendres la braise et il suffit d’un souffle d’optimisme et l’envie de rallier ceux qui y croient pour raviver sa flamme.

Dans l’usine ce matin, les flammes des fours ont une bien jolie couleur.

PATRICK BELLITY