pour un coût évalué entre 1 et 1,5 milliard d'euros. Le patronat a bon espoir que le seuil de rémunération pour bénéficier de la prime soit relevé de 1,6 à 2 SMIC.