Ce n'est pas une fonderie !!! Face à la crise sanitaire et après les grèves, le groupe a demandé au tribunal de commerce de Bobigny le placement en redressement judiciaire de son siège et ses boutiques de la place de la Madeleine.