Les Echos - EXCLUSIF - Emploi : Eviter que la crise économique ne soit synonyme d'hécatombe pour les centaines de milliers de diplômés qui arriveront sur le marché du travail à la rentrée.

Plutôt que le versement d'une prime forfaitaire, le gouvernement réfléchit à un mécanisme d'exonération des charges salariales sur plusieurs années pour les jeunes, de nature à favoriser les embauches tout en améliorant la compétitivité des entreprises. La facture pourrait dépasser 10 milliards d'euros.

Le gouvernement annoncera d'ici à dix jours un plan d'aides global pour favoriser l'embauche des jeunes.Le gouvernement annoncera d'ici à dix jours un plan d'aides global pour favoriser l'embauche des jeunes. Le gouvernement annoncera d'ici à dix jours un plan d'aides global pour favoriser l'embauche des jeunes. (Romain Gaillard/REA)

Après l'activité partielle , dont les contours ont été arrêtés en deux semaines à peine, place à l'embauche des jeunes. La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, entamera la semaine prochaine des concertations tout aussi express pour finaliser les mesures d'un plan que le gouvernement promet très ambitieux et qu'Emmanuel Macron annoncera dans la foulée. Le but fait consensus : éviter que la crise économique ne soit synonyme d'hécatombe pour les centaines de milliers de diplômés qui arriveront sur le marché du travail à la rentrée.