la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Visiteurs : 20265
Aujourd'hui : 94
En ligne : 3

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Airbus détaille les suppressions de postes à Toulouse, Nantes, Saint-Nazaire et Meaulte

Les Echos - « Un cataclysme » Le groupe a dévoilé ce jeudi le détail des 4.952 suppressions de postes prévues en France. Le site de Toulouse perdrait plus de 3.500 emplois, dont 2.398 à la production et 980 au siège. Le fabricant d'avions régionaux à hélices, filiale à 50/50 d'Airbus et Leonardo, va perdre 15 % de ses effectifs. Le site toulousain d'assemblage des ATR 42 et 72 va perdre 186 emplois.Le site toulousain d'assemblage des ATR 42 et 72 va perdre 186 emplois.

L'émotion est vive à Toulouse, après l'annonce par Airbus des 4.952 suppressions de postes prévues en France. D'après les prévisions site par site dévoilées ce jeudi aux organisations syndicales, la métropole toulousaine perdra plus de 3.500 emplois, chez Airbus, mais également dans ses filiales ATR et Stelia.

Dans le détail, Airbus prévoit de supprimer 2.398 postes sur 14.113 à la production (soit 17 % des effectifs), 980 postes sur 8.926 au siège (11 %), 386 postes sur 3.143 à Saint-Nazaire (12 %) et 484 postes sur 2.497 à Nantes (19 %). Le fabricant d'avions régionaux à hélices ATR, dont la chaîne d'assemblage et le siège sont à Toulouse, perdrait également 186 emplois sur 1.209 postes, soit plus de 15 % de ses effectifs. La filiale d'aérostructure Stelia, qui fabrique les pointes avant de fuselage d'Airbus à Meaulte, perdrait 704 postes sur 4.036 (17 %).

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet