la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Visiteurs : 20912
Aujourd'hui : 747
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Serge Limousin vient de nous quitter

Lionel Caux vient de m'annoncer que son excellent collègue, professeur de fonderie au LT de Creil est décédé ce lundi.

Il avait 81 ans.

Ancien professeur de fonderie d'abord au LT de Courbevoie puis de Creil-Nogent, Serge Limousin a marqué très positivement des générations de Jeunes fondeurs. Forte personnalité, il entraînait ses élèves vers le savoir, la connaissance et la passion du métier et surtout du travail en équipe.

Les jours de fusion au cubilot était un moment de labeur et de festivité que tout l'établissement venait découvrir. L'inspecteur Général Jean Boucher avait repéré cette forte et aimable personnalité que Piwi au SGFF devait aider à organiser au mieux les visites aux élèves en stage obligatoire.

Chacun se rappelle du tandem qu'il faisait avec Jean Paul Théffry autre professeur de fonderie, son voisin de Verderonne (60). Serge avait été longtemps maire de cette commune, fier d'avoir eu comme électrice Juliette Gréco dont il nous racontait la petite histoire de son quotidien de star à la campagne.

A son épouse et à ses enfants nous faisons part de notre sympathie en ces funestes instants en leur rappelant combien ceux qui l'ont approché gardent de lui un souvenir agréable et inoubliable. Lionel me préviendra des modalité de ses funérailles.

Commentaires

1. Le vendredi, 26 juin 2020, 13:12 par Max

Serge Limousin (avec Lionel Catoire) a été le professeur de fonderie qui nous a fait mouler nos premieres pièces pour les bénéficiaires du BT Modelage (Angoulème) inscrits pour le BTS fonderie ( Vierzon).
Personnage incontournable, adorable et passionné

Condoléances et Respect

2. Le vendredi, 26 juin 2020, 14:06 par Michel CHAPUT

J'ai très bien connu Serge Limousin, d'abord à Courbevoie puis en TS à Creil. Il avait effectivement une forte personnalité au sans positif du mot.
Il était toujours prêt à apporter son soutien, ses connaissances du métier de fondeur comme l'excellent professionnel qu'il était, son aide avec quelques "coups de gueule" inoubliables.
Lui et ses collègues de l'époque sont restés tout au long de ma vie professionnelle des référents que je n'ai jamais oublié.
Je souhaite témoigner à sa famille mes sincères condoléances.

3. Le samedi, 27 juin 2020, 00:20 par Fabrice MORASSI

J'ai eu comme beaucoup, la chance d'avoir Serge comme professeur et je garde de lui le souvenir d'un enseignant qui outre ses qualités professionnelles, avait un coté humain exceptionnel.
Avec une grand partie de mes camarades de la promo 74, et avec le concours de PIWI, nous avons eu la chance d'avoir pu l'inviter à partager le déjeuner avec nous, accompagné de Jean Paul et de leurs épouses, le 23 juin 2018 à l'occasion de la coulée de la cloche de la promo ESFF.
Un grand moment pour certains d'entre nous qui ne l'avaient pas revu depuis 44 ans.

J'adresse à son épouse et à ses enfants, mes plus sincères condoléances

4. Le dimanche, 28 juin 2020, 07:42 par Mèkilékon

C'est apparemment +/- une constante, dans le milieu de l'enseignement de la Fonderie, d'avoir de fortes et néanmoins remarquables personnalités.


Personnalités qui marqueront à jamais les heureux élèves qui auront été éveillés à notre métier, voire émerveillés.
Par leur qualités humaines avant tout, leur expérience industrielle qu'ils savaient nous transmettre avec forces détails et anecdotes (même si parfois, la pédagogie n'était pas très orthodoxe et le langage truculent!), et souvent leur aide et soutien actif, lorsque lâché dans la vie active nous cherchions un emploi.

Il est certain que de tels "personnages" vous marquent à jamais !!

Personnellement, je garde un émouvant souvenir du "père Darçon" comme on l'appelait respectueusement, notre professeur BTS au LT Paul Constans, à Montluçon.

 

Piwi a bien connu le père Darcon truculent professeur de fonderie qui a marqué tous ses elèves dont je n'ai pas fait partie.

5. Le dimanche, 28 juin 2020, 15:19 par Bernard CHABANNE

Serge Limousin est la 1ère personne qui m'a appris a serrer mon 1er moule avant que Lionel Catoire ne le démolisse pour....réparation!!! C'était en Août 1970, à Creil, au cours du stage avant l'entrée à l'ESF. 50 Ans déjà. Ensuite, nous nous rencontrions une fois par an, avec Lionel Caux, Jean-Paul Theffry et d'autres à l'occasion du BTS à Creil puis à Nogent. Son humour et sa gentillesse sont encore dans ma mémoire. Toutes mes chaleureuses pensées et condoléances à sa famillle.

6. Le lundi, 29 juin 2020, 14:20 par Thibo53

Ancien élève du tandem Limousin-Théffry de Creil, c'est Mr Limousin qui m'avait fait ne pas abandonner la filière au début de ma 1ère année de BTS. Etant natif d'un village de Beauce de 500 habitants, mon arrivée dans une ville comme Nogent sur Oise avait été un peu rude...


Nous avions discuté ensemble environ une heure. Je peux dire 24 ans plus tard que cette petite heure passé en tête-à-tête aura changé le cours de ma vie.
Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.

7. Le lundi, 29 juin 2020, 15:31 par David SERET

Ma promo (TS moules permanents 1991) a eu le privilège d'assister aux cours dispensés par MONSIEUR Limousin (par intérim je pense puisqu'il était normalement coté sables), les murs des préfabriqués si ils existent encore doivent s'en souvenir...

A chaque fin de phrase il mettait une grosse claque sur le tableau comme si ce mini "séisme" allait nous graver en mémoire toutes les règles de coulée, de masselottage, de retassure et cetera.

Cela avait surtout le mérite de garder l'assistance attentive et d'imposer une sorte de rapport de force...

En tout cas si j'écris ces mots aujourd'hui c'est parce qu'il était un professeur respecté qui aura marqué des générations de fondeurs.
La Fonderie a perdu un peu de son âme aujourd'hui.


Sincères condoléances à la famille.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet