la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16



Visiteurs : 23507
Aujourd'hui : 473
En ligne : 5

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Musée du Bronze ouvrira ses portes le 15 juillet

C’est finalement le 15 juillet prochain que le Musée du Bronze d’Inverness, centre d’interprétation de la fonderie d’art, accueillera ses premiers visiteurs.

Pas de panique ce n'est pas en France !

Cette année, l’établissement présentera une toute nouvelle exposition permanente dédiée à la fonderie d’art. «C’est une exposition qui explore vraiment le processus de réalisation des œuvres en fonderie d’art et qui sera accessible pour tout le monde, amateur d’art ou non. De la fonderie en 3000 av. J.-C. à aujourd’hui, les techniques, les matériaux et les outils ont tous été mis en valeur. Nous avions vraiment ce désir d’élargir notre public, de lui en donner plus», mentionne Sabrina Raby, la responsable du Musée.

D’ailleurs, une toute nouvelle expérience de réalité virtuelle pour assister à une coulée de bronze en fonderie viendra compléter l’expérience. Ce projet a été réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec dans le cadre de l’Entente de développement numérique des entreprises touristiques.

En plus de son exposition permanente, le Musée présentera deux nouvelles expositions temporaires, un duo de Marie-Claude Demers, sculpteure, et Mario Carrier, souffleur de verre, ainsi qu’une exposition de Rose-Aimée Bélanger qui a réalisé l’œuvre d’art public Les chuchoteuses que l’on peut voir dans le Vieux-Montréal.

Le Musée, dont la saison débute normalement au début juin, a vu cette dernière chamboulée en raison de la pandémie. Mme Raby explique que «malgré l’autorisation émise par les autorités publiques pour la réouverture des institutions muséales dès le 29 mai, il n’en a pas été possible pour nous. Nous étions en pleine réalisation pour notre toute nouvelle exposition permanente : tout le premier étage était en réaménagement, le mobilier en création et, avec le confinement, tout s’est arrêté. Les échéanciers ont dû être reportés de six semaines, le temps de redémarrer le tout et d’offrir une expérience complète aux visiteurs.»

Le Musée, qui avait également prévu de toutes nouvelles activités à l’occasion de son 25e anniversaire, a dû reporter son calendrier en 2021. «Nous avions travaillé très fort pour toutes ces nouveautés, mais finalement, nous avons convenu qu’il valait mieux tout reporter pour la sécurité de nos visiteurs. D’ailleurs, toutes les recommandations et procédures de l’industrie du tourisme ont été mises en place au musée», conclut la responsable.

Les détails de l’horaire et de la programmation sont disponibles au www.museedubronze.com

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet