la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16



Visiteurs : 23563
Aujourd'hui : 530
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

“L’avenir ne se prévoit pas, il se prépare.”

Tech News 17 - L' édito de Guillaume Allart le Directeur Technique des Fonderies de Brousseval & Montreuil.

L’épidémie du COVID-19 est sans commune mesure un choc majeur pour les économies européennes et mondiales, elle représente une situation sans précédent pour tous les citoyens européens, et aura très certainement un impact important sur l’organisation des démocraties européennes et sur leurs économies. Les conséquences sont multiples et touchent l’ensemble des acteurs du monde de la fonderie. Le virus aura eu et continue à avoir des répercussions, sur de nombreuses fonderies membres et non membres de l’Association Technique de Fonderie, avec pour conséquences la fermeture temporaire d’usines en raison de l’effondrement de la demande, de pénuries d’approvisionnement, ou pour se mettre en conformité avec les mesures sanitaires.

Dans le même temps l’arrêt de production de grande envergure dans l’industrie automobile continue à réduire la demande de composants moulés. Cela frappe particulièrement les petites et moyennes fonderies, qui produisent principalement des composants pour cette industrie.

Parallèlement les consultations et propositions publiques non essentielles de l’UE, comme la révision du BREF et de la NACE, ont été mises en stand_by afin de concentrer tous les efforts sur la lutte contre la pandémie. Les entreprises ont maintenant pour objectifs de reprendre leurs activités normales dans un contexte incertain, comme le souligne le cabinet de conseil McKinsey & Company qui énumère trois scénarios possibles sur son site Web et qui décrit l’impact du Coronavirus sur l’économie : reprise rapide, ralentissement mondial ainsi que pandémie et récession.

(https://www.mckinsey.com/business-functions/risk/our-insights/covid-19-implications-for-business)

Cependant, il ne sera pas possible (sauf pour des cas particuliers) de récupérer tous les volumes perdus. Par conséquent, de nombreuses entreprises seront confrontées à d’importants problèmes de liquidité à court et à moyen terme. Cela conduira à l’insolvabilité de certaines fonderies, mais aussi de nos partenaires de tous les jours comme nos chers modeleurs, si fragiles.

Après la crise, une industrie forte sera essentielle pour garantir que la fonderie française soit prête à faire face aux conséquences socio-économiques de la pandémie.

l’ATF se devra par conséquent, d’être présente encore davantage, afin d’aider à préserver autant de fonderies et d’emplois que possible. Nous y travaillons déjà depuis plusieurs mois, cherchant à nous réinventer et à trouver des réponses utiles et concrètes aux besoins de notre industrie – le besoin est encore plus grand aujourd’hui.

Les pistes de réflexions sont grandes et prometteuses pour certaines. Nous espérons qu’elles seront à la hauteur de l’enjeu.

Pour cela, nous avons besoin de vous.

En BTS nous disions « Fondeur un jour, Fondeur toujours ». Cette appartenance à ce passionnant métier, elle existe pour moi depuis le début, comme pour tous ceux qui sont fondeurs aujourd’hui, sans aucun doute. C’est un métier que nous aimons,

un métier de partage, qui nous apprend le respect et nous rend humble. Il est important que cette solidarité entre fondeurs perdure, et encore plus lors de moments difficiles et particuliers comme celui que nous connaissons aujourd’hui.

Saint Augustin nous rappelle que : « Celui qui se perd dans sa passion perd moins que celui qui perd sa passion ». Alors rejoignez-nous, participez, réagissez, ou simplement cotisez pour que les missions de cette Association, qui sont d’unir, d’aider, de perfectionner prennent encore plus de sens en ces temps d’incertitudes.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet