On ne comprend pas bien ce que çà veut dire . France Bleu - Fonderie de Bretagne

Le plan d'économies de Renault est précisé ce vendredi matin par le groupe. On peut lire sur le communiqué que "Renault lance une revue stratégique" pour la fonderie de Bretagne

Renault se prépare à supprimer 4.600 postes en France, soit 8% de l'effectif. 15.000 suppressions de postes dans le monde. Et la Bretagne ne sera pas épargnée. Après les rumeurs, la confirmation jeudi soir : Renault a informé les instances représentatives du personnel de son plan d'économies à venir de l'ordre de deux milliards d'euros, affirme le service économie de Radio France.

Il n’y aura pas de licenciements secs mais des départs à la retraite non remplacés, parfois anticipés, et également un plan de départs volontaires. Ces suppressions de postes concernent pour moitié des ingénieurs et des cadres, pour l’autre des ouvriers.

Sur son communiqué diffusé ce vendredi matin, il est précisé que "Renault lance une revue stratégique" pour la fonderie de Bretagne. 385 personnes travaillent sur le site breton.

1.000 postes sont également menacés à Flins, où est produite la Zoé électrique et qui n'assemblera plus de voiture.