Le Télégramme -

« Nous n’oublions pas que la Fonderie de Bretagne est issue des anciennes Forges d’Inzinzac-Lochrist. Nous ne pouvons pas rester silencieux face à la catastrophe annoncée », exprime le conseiller municipal d’opposition Philippe Noguès dans un communiqué.

Philippe Noguès, au nom des élus et des membres de l’association « Alternative Inzinzac-Lochrist », dit « non à la disparition de la Fonderie de Bretagne ». « Le président et le gouvernement vont-ils laisser fermer la Fonderie de Bretagne à Caudan, sans la moindre réaction ?