Après l’annonce d’une possible fermeture, c’est la stupéfaction à la Fonderie de Bretagne Filiale du groupe Renault, la Fonderie de Bretagne à Caudan (Morbihan) pourrait fermer ses portes. Une nouvelle vécue dans cette entreprise lancée au début des années 1960, comme « un coup de massue ». À la Fonderie de Bretagne à Caudan (Morbihan), quelques salariés étaient présents dans le local syndical. De gauche à droite : Maël le Goff, Dominique Tortevoix et David Taillefer.

Un site presque endormi. À la Fonderie de Bretagne (380 salariés) à Caudan (Morbihan), l’activité tourne au ralenti ce mercredi 20 mai 2020. Le grand calme. Pas de blocage, Au lendemain de l‘annonce de la possible fermeture de quatre sites du groupe Renault en France dont celui de Caudan, ils sont une poignée à se retrouver dans le local syndical de la CGT.