Ouest France - Le constructeur doit annoncer, la semaine prochaine, un vaste plan d’économie, de l’ordre de deux milliards d’euros. Plusieurs sites seraient menacés en France. L’analyse d’un spécialiste du secteur.

L’usine Renault de Flins (Yvelines) fait partie des sites menacés selon « Le Canard enchaîné », « Le Monde » et « Les Échos ».

La possible fermeture d’usines Renault en France suscite colère et inquiétude. Mais, si les inquiétudes sur la situation du constructeur sont réelles, il ne s’agit pour l’instant que de « rumeurs », explique Bernard Jullien, économiste spécialiste de l’industrie automobile, fin connaisseur de Renault.