RICHARD HASSELMANN mon voisin -

Il fait le distingo subtil entre risque et danger.

Un risque peut se prévenir, un danger non.

les réseaux sociaux et les Gafa, ces deux forces forgent et manipulent les consciences et comme elles ont pris une place centrale durant la crise, elles ne s’arrêteront pas en si bon chemin.

Je pense que le plus grand danger vient de là (je dis bien danger.). Il faut donc prévenir le risque de s'y soumettre. . La mondialisation et la « tech » sont là. On n'y peut rien ou peu, mais il faut sans cesse les pointer, les mettre en lumière pour montrer qu'a côté des bénéfices qu'elles apportent, elles sont dangereuses et donc nous font courir des risques qu'il faut apprendre à éviter.

En chinois CRISE véhicule 2 idées DANGER et OPPORTUNITÉ,

Je ne crois pas que nous vivions une crise, mais bien une catastrophe dont l’étymologie signifie formidable bouleversement qui remet tout en question et implique de rebâtir.

Beau chantier et défi à relever sans faiblesse ni complaisance !