Le sous-groupe allemand de Recylex a annoncé le 14 mai avoir déposé le bilan et demandé l’ouverture d’une procédure de sauvegarde pour ses différentes entités, après avoir suspendu la cotation du groupe. Les sociétés françaises de Recylex ne sont pour l'instant pas concernées par cette procédure, mais les défis restent importants.

Lire la suite sur l'usine nouvelle