la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16



Visiteurs : 293
Aujourd'hui : 211
En ligne : 7

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La bataille d' Aldi

Les grandes fonderies viennent de mettre leurs cubilotsà l'arrêt ... pour des temps incertains.

Il y aura un APRES. Comme pour le blog. A nous, à vous de le construire.

Commentaires

1. Le mardi, 17 mars 2020, 11:35 par Patrick BELLITY

NO PASARAN ! Les républicains espagnols utilisaient cette phrase pour dire que les franquistes ne passeraient pas pendant la guerre civile. Malheureusement pour eux ils sont passés. Nous pourrions l’utiliser, peu importe la langue, en exprimant fort et clair que le virus ne passera pas. Il le faut !

Il le faut pour nos anciens, pour nos jeunes qui découvrent que les privations de guerre ce n’est pas que chez les autres ou dans les films. Cette génération va en sortir certainement plus solide avec des valeurs recentrées sur l’essentiel. Il ne faudrait pas qu’une fois passée la crise tout redevienne comme avant et c’est bien ça le risque. Il faut repenser la mondialisation différemment et mieux nous protéger.

Ce soir le chariot transportant la dernière poche d’aluminium est rentré au parc après avoir alimenté les dernières lignes qui tourneront encore cette nuit. Nous avons passé la journée à organiser au mieux cette période qui ressemble à décembre 2008. Nous avons rassuré tous les salariés sur les modes d’indemnisations, nous avons appliqué toutes les consignes et nous avons lancé tous les dossiers d’aide aux PME. Je rentre chez moi le cœur serré mais je reviendrai allumer les fours dans quelques semaines ! PATRICK BELLITY #industrie #fonderie #makefrenchfoundrygreatagain

2. Le mardi, 17 mars 2020, 11:42 par DNA

PSA ferme le site de Mulhouse
Le site de production haut-rhinois, qui emploie 5 000 personnes, a été le premier mis à l’arrêt ce lundi à la mi-journée. Mais ce sont tous les établissements du groupe PSA en Europe qui vont fermer jusqu’à jeudi

3. Le mardi, 17 mars 2020, 13:10 par BB98

Avant toutes choses, il faut peut être considérer que la nature nous envoi un message claire et que peut être elle souhaite rétablir un équilibre, qu'on la respecte. Ensuite ce phénomène devrait peut être nous aider à réguler, harmoniser une production mondiale…en regardant autre chose que les bas coûts… En tout état de fait nous aussi fondeur avons eu notre dernière coulée ce midi….

4. Le mardi, 17 mars 2020, 19:40 par Michel CHAPUT

Que cela nous fasse réfléchir au simple fait que l'histoire n'est jamais écrite d'avance et qu'il peut y avoir heureusement ou malheureusement comme c'est le cas des choses imprévisibles remettant en cause notre petit confort.
La Chine était loin et pas trop inquiétant, l'Italie beaucoup plus proche et déjà plus perturbant et maintenant c'est chez nous.

Mes chers collègues fondeurs et autres, un peu de rigueur, un peu de discipline, respectons ce qui ne nous plaît pas vraiment et les cubilots recouleront.
A joke: Donald s'occupe du vaccin !!
Bon allez faîtes ce qu'il faut et que nous soyons encore ... tous réunis.
Le vieux du Losange.

5. Le mercredi, 18 mars 2020, 11:41 par spejo

Bonjour à tous,
Si vous voulez de la lecture sur le coronavirus,je vous donne la référence
EP 1694829 B1 (brevet européen)

6. Le jeudi, 19 mars 2020, 08:56 par Scheuscheu

En réponse à Spejo:
Bonjour Joseph,
J'ai vu aussi cette vidéo sur laquelle un homme (plutôt condescendant je trouve) affirme avoir découvert document à l'appui, que le covid-19 est issu d'un labo franco-germano-chinois de Wuhan (dont une chauve-souris se serait échappée selon lui).

Seulement il existe un grand nombre de corona virus. Est-on vraiment sûr que celui qui a été breveté EP 1694829 B1 est bien celui qui a engendré la pandémie ?

Selon moi, c'est un peu comme si vous me vendiez une Peugeot sans préciser 3008 ou 206.

Donc pas impossible mais pas vérifié non plus.

7. Le vendredi, 20 mars 2020, 11:32 par Graindesel

Faites attention de ne pas relayer de fausses infos

surtout, des rumeurs qui inquiètent les gens pour rien,

Nous sommes assez stressés tous par ce virus qui se propage vitesse Grand V, sans en "ra jouter" !!


Prenez soin de vous !!

8. Le lundi, 23 mars 2020, 10:42 par jacques werdefroy

Voici une info vue sur la 5 à la rubrique "estaminets"

le seul estaminet de Lyon est tenu par un ancien fondeur, probablement du nord, qui sous réserve s'appelle Stéphane

presque colosse barbu fort sympa

la prochaine fois que j'irai à Lyon je lui rendrai visite, mais c'est pas demain !!

9. Le mardi, 24 mars 2020, 10:24 par PATRICK BELLITY

Dans quelques mois lorsque la crise sanitaire sera terminée parce que nous aurons terrassé ce fléau, nous mesurerons l’importance des dégâts que nous avons subi.
Une récession mondiale qui fera vaciller tous les principes sur lesquels nous avons construit le monde de l’après guerre.

Nous récupérerons une Europe en morceaux qui n’aura pas résisté au test de cette déflagration.
Les derniers pays entrés, ceux pour lesquels nous avons sacrifié nos emplois industriels sur l’autel des bas coûts salariaux auront été les plus prompts à fermer leurs frontières et à s’isoler dans un égoïsme que nous ne voulions pas voir de crainte qu’ils ne retournent à l’Est.

J’aime beaucoup l’ouvrier de Galicie à la frontière ukrainienne et je suis très heureux qu’il profite d’un investissement payé à 75 % par l’Europe des pays riches, mais je préfèrerais que l’ouvrier Aveyronnais qui a perdu son travail retire son gilet jaune et enfile son bleu.

nous sommes passés de l’internationale socialiste à la mondialisation ultra libérale en quelques décennies pensant que nous avions trouvé la vérité mais encore une fois tout est à remettre à plat.

C’est d’un plan Marshall dont nous avons besoin, et le jour d’après se dessine déjà à travers les aides annoncées.

PATRICK BELLITY

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet