la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16



Visiteurs : 103687
Aujourd'hui : 658
En ligne : 7

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Renault passe au rouge pour la première fois depuis 2009

ou...dans le rouge '?) Les Echos - Le constructeur automobile français, qui a publié ses résultats annuels ce vendredi matin, accuse une perte nette de 141 millions d'euros sur 2019. Plombé par la baisse de l'activité et la chute de la contribution de Nissan, le groupe au Losange s'attend encore à un contexte difficile pour 2020. Le chiffre d'affaires est en recul de 3,3 % sur l'ensemble de l'année, à 55,5 milliards d'euros.

Luca de Meo aura du pain sur la planche. Nommé à la fin du mois janvier, le nouveau directeur général du groupe au Losange qui doit prendre ses fonctions le 1er juillet prochain voit les résultats annuels du groupe marqués au fer rouge, Renault enregistrant sa première perte nette depuis 2009, à 141 millions d'euros (contre un bénéfice de 3,5 milliards en 2018).

Commentaires

1. Le vendredi, 14 février 2020, 13:34 par Cyrielle

Ce qui est assez comique, c'est qu'aujourd'hui nous avons eu l'annonce du montant de la prime intéressement groupe (en baisse), accompagné d'un message plutôt encourageant et positif de notre DG par intérim. Et dans les médias on ne vois passer que du négatif de la part de cette même personne.
Pas très smart comme choix de communication vis à vis des ouvriers du groupe.

2. Le samedi, 15 février 2020, 07:31 par Mèkilékon

Tous les faits sordides, les affaires scabreuses et/ou criminelles, les mauvaises nouvelles et tout ce qui peut faire polémique et faire vendre du papier (journaux, magazine), des heures d'antenne (TV et radio) sont la base même des médias !! C'est cela qui les fait vivre. Ca entretien la "machine", ça nourrit (plutôt bien !) tout ce monde dit des médias. Il n'y a qu'à voir le nmbre de chaines dites d'informations...

Le moindre incident, fait divers ou information exploitable est rabâché, commenté, décortiqué, discuté dans de pseudos-débats, etc "ad nauseam"...

Dans un journal TV de 30 min, si l'on enlève tous ces reportages ou informations (?)"anxiogènes" ou pour le moins jouant sur la peur, le pessimisme, le voyeurisme, et tout ce qui effraie ou divertit le populo, il n'y a pas 5 min de réelles informations.

Le déluge médiatique, le 'big data' et autres foutaises sont essentiellement de la vaseline commerciale, et surtout pas de l'information.
Comment se fait-il que nous ayons tant d’informations et que nous sachions si peu de choses ?
Toutes les informations sont biaisées par les partis pris et les intérêts €€

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet