la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16



Visiteurs : 103635
Aujourd'hui : 606
En ligne : 9

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

NSC SCHLUMBERGER dans les ECHOS de ce jour

Pendant quelques années le fil de lin s’en est allé se faire tisser loin de nos frontières.

Aujourd’hui il est intéressant de constater que les machines de NSC Schlumberger, qui ont fait pendant 25 ans un tour en Europe, sont comme les cigognes revenues en Alsace où elles filent des jours, qu’il faut leur souhaiter longs et heureux

Je me souviens d’une de mes premières réunions ATF avec Claude France, qui comparait notre industrie, à cette industrie de transformation du textile pratiquement totalement délocalisée.

Aujourd’hui la fonderie a mieux résisté que les industries de transformation du textile.

Les entreprises ont modernisé et augmenté leur productivité, ce qui explique en partie que le nombre d’établissements a diminué,

A l’heure des relocalisations, du retour vers des matières naturelles et des circuits courts, doit-on refaire un parallèle et y voir également un bon signe avant-coureur pour nos métiers de la fonderie ?

NSC_SCLUMBERGER_ALSACE.pdf

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet