la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16



Visiteurs : 68757
Aujourd'hui : 47
En ligne : 3

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'incident Pont à Mousson

reportage de la presse locale

Commentaires

1. Le mardi, 4 février 2020, 15:45 par spejo

Bonjour,

à la S.G.C (société générale de centrifugation) de Bar le Duc 55, j'ai connu quelque chose d'unique.
J'étais de service,je vais comme d'habitude à la cabine de fusion et à cette époque nous fondions des voitures compressées et dans un bloc il devait y avoir un obus.
je sorts du poste de fusion et une forte explosion, toute la poussière est tombée, j'avais le visage d'un mineur, je lève la tête et je vois le cubilot ouvert sur un mètre, arrêt complet et pour finir la fusion nous avons soudé une plaque.
Nous sommes restés à l'arrêt 1 journée pour faire la réparation correctement.

2. Le mardi, 4 février 2020, 22:12 par philempreinte

Nous avons assisté pendant presque 4h ,impuissants,à la lente hémorragie de cette poche de 900 tonnes de fonte dans sa fosse de rétention ... Aucun accident corporel,l'explosion redoutée par tous entre la fonte et l'eau s'echappant du circuit de refroidissement n'a heureusement pas eu lieu mais nous avons vécu des heures d'angoisse interminables .Les degats sont limités à la poche et son environnement proche,et une mobilisation de tous à permis de redémarrer la production du haut fourneau dans l'après midi meme . La vie continue...!

 

Piwi : "merci de cette info 

et Haut les Coeurs donc !!!"

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet