la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16



Visiteurs : 68765
Aujourd'hui : 55
En ligne : 7

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fuite de fonte à l'usine Saint-Gobain PAM :

L'est Républicain - Ce lundi matin, un important dispositif a été mis en place afin d'éviter un risque d'explosion dans l'usine Saint-Gobain PAM. Selon la direction, il s'agit d'une fissure sur l'un des mélangeurs, une sorte de bac tampon dans lequel est stockée la fonte avant les demandes de production. Cet incident est déjà survenu par le passé, mais jamais à cet endroit. Il n'y a heureusement pas de blessé.

Le haut fourneau est par conséquent à l'arrêt.

Une procédure de secours a été mise en place avec les techniciens de l'usine et les sapeurs-pompiers. Présents depuis 3 h du matin, les secours ont commencé à être renvoyés vers 8 h : un porteur d'eau et la grande échelle sont retournés à la caserne.

Devant la grille de l'entrée principale, les vigiles font entrer certains salariés comme les magasiniers. Des cadres sont autorisés à entrer avec leurs véhicules. Les autres salariés qui travaillent dans les bureaux proches du haut fourneau sont confinés à l'extérieur. Des camions sont renvoyés tandis qu'une réunion de crise est organisée en ce moment même. Par chance, St Gobain procède à la réfection du mélangeur 4. Celle-ci est quasi achevée, laissant augurer d'une possible reprise sous 48 heures.

Des déviations interdisant la traversée de Blénod-lès-Pont-à-Mousson ont occasionné de gros bouchons. Les barrages de police sont maintenant levés. La circulation vient d'être rétablie devant l'usine. Le trafic peut reprendre.

Vers 7 h, les pompiers ont aussi contacté la SNCF afin d'alerter du risque d'explosion. L'usine étant située non loin des rails, la circulation des trains a été arrêtée mais a finalement repris 45 minutes plus tard.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet