la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16



Visiteurs : 18648
Aujourd'hui : 242
En ligne : 10

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Grandes, moyennes, petites… les entreprises

françaises en pleine dynamique de transformation.

Deux études menées l'une auprès de grandes entreprises, l'autre auprès d'ETI et de PME décrivent une situation marquée par l'optimisme de leurs dirigeants. Les cabinets de conseil y retrouvent leurs vécus sur le terrain.

Selon les Echos !!!

le PDG de Peugeot-Japy Technologies insiste sur le plan d’investissement conséquent engagé pour 2018-2019 - à hauteur de 12 millions d’euros- afin de remettre le fournisseur automobile sur les rails : « La modernisation du site et l’amélioration de nos performances doivent redonner confiance à nos clients. Nous notons des avancées significatives. Le mois dernier, PSA (NDLR : 75 % de l’activité) a été livré en temps et en heure à 90 %. Nous n’avons aucune réclamation sur la qualité. ».

Nouveaux marchés auprès de sous-traitants d’autres constructeurs Par ailleurs, l’entreprise a gagné de nouveaux marchés auprès de sous-traitants d’autres constructeurs, « Mercedes, Renault, Volkswagen » (sic) : « Peugeot-Japy usine des pièces forgées par Setforge (NDLR : filiale de Farinia). Nous ne produisons pas de gros volumes mais c’est une première étape. Nous comptons les développer. Et nous sommes en pourparlers avec d’autres clients ». Autre indicateur positif, souligne le responsable, l’argent injecté dans des formations qualifiantes (1 M€, hors coût salarié) début 2019. « Le directeur de l’organisme qui les propose parle d’un des plus gros programmes de formation de sa carrière », note Thierry Chevrier, qui a remis des diplômes à 68 salariés.

Selon l'EST Républicain.

La France toujours numéro un de l’attractivité dans l’industrie Cocorico La France attire près d’un cinquième (18 %) des investissements en Europe, loin devant la Turquie (11 %), numéro deux, et l’Allemagne (8 %), numéro trois.

Le nouveau baromètre EY de l’attractivité industrielle de la France place à nouveau l’Hexagone sur la première marche des pays européens en matière d’attractivité des investissements, même si la crise des Gilets jaunes a laissé des traces. Près d’un tiers des industriels étrangers interrogés déclarent attendre que la France redouble d’efforts en matière de soutien aux PME et de diminution des coûts de main-d’œuvre

On le sait peu, mais depuis des années, la France est championne européenne de l’attractivité pour les investissements industriels étrangers. Un titre confirmé par le baromètre 2020 du cabinet de conseil EY, avec une domination française impressionnante : près d’un euro sur cinq investi dans l’industrie européenne l’est en France (18%).

« Cela fait presque une dizaine d’années que la France est numéro un européen sur les projets d’implantation ou d’extension...

Selon l'Opinion.

L’équipementier ZF a choisi l’usine mosellane Fonderie Lorraine pour fabriquer 410.000 carters de moteurs électriques.

Ce contrat se traduit par un investissement de 17 millions d’euros. Selon les Echos -

Commentaires

1. Le lundi, 13 janvier 2020, 18:06 par spejo

Bonjour,

j'ai du manqué un article sur Fonderie piwi,

mais la chose qui me chiffonne lorsque la voiture sera accidentée que devient les batteries.

En Amérique la casse refuse les voitures électrique même en payant ils ne les veulent pas.

Il y a de quoi se faire du souci !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet