la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des flacons de parfum imprimés en 3D métal pour la Formule 1

3Dnatives - le média de l'impressin 3D Quand l’entreprise Formula 1 rencontre le designer Ross Lovegrove et Designer Parfums, on obtient des flacons de parfum imprimés en 3D ! La marque a souhaité lancer sa première gamme de parfums, F1 Fragance et rappeler le dynamisme, la passion et le plaisir qui existent autour du sport automobile. 3 bouteilles ont ainsi été créées en édition limitée via une technologie d’impression 3D métal. Les parfums devraient être disponibles au printemps prochain.

A première vue, le secteur de la Formule 1 n’a pas grand chose à voir avec le monde de la parfumerie mais si Bic a réussi à faire des rasoirs, on se dit pourquoi pas – surtout que le projet implique les technologies 3D. Rappelons que le marché du sport automobile utilise la fabrication additive depuis de nombreuses années, cherchant à améliorer les performances de ses véhicules et gagner du temps dans les phases de prototypage et de production. La Formule 1 s’est ici éloignée de son coeur de métier, tout en conservant la fabrication additive comme méthode de conception.

Les trois flacons imprimés en 3D (crédits photo : Lovegrove Studio) Elle a fait appel au designer Ross Lovegrove, connu pour ses bijoux imprimés en 3D, afin d’imaginer les trois bouteilles. Au lieu d’opter pour une forme de voiture qui aurait été trop kitsch et prévisible, il a choisi une esthétique high-tech et raffinée qui, entourée d’une sorte d’exosquelette, reprend la forme d’un trophée. Il a ainsi imaginé trois flacons pour les différentes fragrances : Agile Embrace, Fluid Symmetry et Compact Suspension. Il explique : « Quand on vous demande de concevoir un parfum, vous pensez à Dior, Kenzo ou Lanvin, mais vous ne pensez certainement pas à la Formule 1. Il existe alors une sorte d’obstacle à surmonter, et je pense qu’ils ont réussi à casser cette barrière parce qu’ils ont travaillé avec des parfumeurs de très haut niveau. Ils l’ont fait de manière très professionnelle et haut de gamme. C’est un défi intéressant car ce n’est pas un lien évident.« Trois flacons imprimés en 3D Commençons par Agile Embrace, une bouteille plutôt féminine imprimée en 3D en titane plaqué or qui intègre différentes courbures protégeant un noyau dans lequel se trouve le parfum. Le designer explique qu’il a souhaité rappeler ici la façon dont une voiture de F1 protège son conducteur. Il aura fallu 24 heures pour imprimer un flacon qui pèse 860 grammes. Ross Lovegrove a choisi le titane car c’est un matériau connu de la Formule 1, réputé pour sa résistance et sa légèreté. Zoom sur la bouteille Agile Embrace (crédits photo : Lovegrove Studio)

Le flacon Fluid Symmetry est le plus léger de la collection (290 grammes) et a été imprimé en 3D en titane microbillé. Il s’inspire des principes aérodynamiques d’une voiture et a nécessité 15 heures d’impression. Enfin, Compact Suspension est une sorte d’exosquelette dans lequel est suspendu le parfum. La géométrie est complexe, ce qui pourrait justifier les 35 heures d’impression 3D titane. La bouteille pèse 550 grammes.

5 parfums différents et unisexes devraient être proposés au grand public, conçus à partir d’ingrédients tels que la bergamote, le poivre rose, la cannelle, la vanille, le vétiver … autant de choix qui rappellent le côté intense de la Formule 1. Chaque parfum peut facilement se remplacer pour que l’utilisateur puisse garder sa bouteille imprimée en 3D – il faut dire que le simple flacon coûte $10 000 ! Dilesh Mehta, PDG de Designer Parfums, conclut : « Nous exploitons l’héritage et les principes du sport pour créer une marque de parfum unique qui fusionne les règles de la parfumerie avec les valeurs fondamentales de la Formule 1. Être la première marque de parfum à utiliser l’impression 3D est une énorme réussite, et nous sommes impatients d’aller plus loin lorsque nous offrirons aux consommateurs la possibilité de créer leurs propres conceptions personnalisées.«

Le flacon Compact Suspension aura nécessité le plus d’heures d’impression (crédits photo : Lovegrove Studio)

Il aura fallu plus de 2 ans et demi de travail pour imaginer ces trois flacons, un temps qui justifierait leur prix selon Ross Lovegrove. Nous ne sommes pas sûrs de vouloir mettre $10 000 dans un parfum mais il faut reconnaitre que le résultat est là : la fabrication additive a de nouveau frappé ! Vous pouvez retrouver davantage d’informations ICI.

Que pensez-vous de ces flacons de parfum imprimés en 3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter !

Auteur Mélanie R.

Commentaires

1. Le jeudi, 9 janvier 2020, 11:09 par medespoir

Un très bon article, bonne continuité !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet