la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Visiteurs : 17267
Aujourd'hui : 207
En ligne : 3

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Plusieurs vies pour les sables de fonderie

L'écho circulaire - Recyclage Réemploi -

Techniques routières, régénération et valorisation dans le béton

La France concentre plusieurs fonderies dans ses régions, au premier rang desquelles, le Grand Est et son territoire de Champagne-Ardenne. Pour la préparation des moules et des noyaux, cette industrie consomme des milliers de tonnes de sable chaque année. Après plusieurs utilisations, le matériau est noirci mais non dangereux, le plus souvent stocké ou enfoui. Pourtant, des solutions de traitement pourraient remédier à ce gâchis et profiter à d’autres industries. C’est le cas en Haute-Marne où des travaux sur la régénération et la valorisation dans le béton sont en cours.

Le territoire recouvrant l’ancienne région Champagne-Ardenne se trouve au premier rang national pour la production de pièces forgées. Dans une démarche de développement durable soutenue par Acappi (Association ChampArdennaise pour la Promotion et la Performance de l'Industrie), le fonds Feder, la Direccte, la Région et l’UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie), une vingtaine de forges et fonderies champ-ardennaises mènent depuis plusieurs années des actions collectives pour réduire leur impact carbone. En Haute-Marne, une dizaine de . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés du site L'écho circulaire, si notre contenu vous intéresse, allez voir nos offres d'abonnements.

Commentaires

1. Le mardi, 7 janvier 2020, 17:25 par DANIEL BIHAN

Un ancien collègue de travail se plaisait à me dire:

" Quand une idée a plus de 20 ans, tu peux considérer qu'elle est nouvelle.

Alors vas-y".

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet