Il nous reste 85% de cet article à lire. ...inaccessibles selon piwi __


Centre presse : La CGT inquiète pour les cinq entreprises du groupe Liberty

La coordination CGT des cinq entreprises françaises du groupe britannique Liberty House, où figurent Liberty Aluminium Poitou (ex-Fonderie du Poitou Alu) et Liberty Foundry Poitou (ex-Fonderie Fonte), s'est réuni hier mardi à Montreuil.

La CGT estime dans un communiqué que « les promesses d'investissements et de recrutements pour le développement de produits à forte technologie n'ont pas été tenues, mettant en difficulté la pérennité des sociétés ».

« La stratégie vantée n'existe pas. Les engagements annoncés par Liberty devant les tribunaux n'existent pas », indique le syndicat qui assure que les cinq entreprises concernées sont aujourd'hui « en danger », et revendique « une stratégie à la hauteur des enjeux sur tous les sites pour préserver l'emploi et le maintien de l'industrie automobile en France ».