la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 38680
Aujourd'hui : 775
En ligne : 8

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

TOYOTA : 500 EMPLOIS À LA CLÉ DANS SON USINE DE VALENCIENNES

Sepem - Un nouveau modèle de Toyota va venir alimenter les chaînes de productions du constructeur japonais. Après la Yaris, le nouveau modèle de la marque se précise et ce sont donc plus de 500 emplois que va proposer le constructeur automobile sous forme de contrats de 18 mois. D'ici 2020, c'est donc un nouveau véhicule qui sortira de ces chaînes. Les nouveaux embauchés seront formés sur place.

Pas d'exigence de diplôme, ni d'expérience requise pour espérer travailler dans cette usine nordiste.

Commentaires

1. Le lundi, 9 septembre 2019, 16:40 par Mèkilékon

Pragmatiques, les Nippons !!

PS : je le sais, je roule avec une de leur production...

2. Le mardi, 10 septembre 2019, 13:08 par Michel CHAPUT

Franchement je rigole !!! pour ne pas reprendre une expression Coluchienne.


Toyota trouve la fabrication de sa Yaris (gamme Clio) rentable sur le site de Valenciennes et personnellement je n'en doute pas
Mais . . .

Renault fabrique sa Twingo à Novo Mesto et sa Clio en Turquie à 100 % ce fut d'ailleurs le premier bras de fer entre C.G et C.Estrosi ministre de N.S.


Ces deux sites sont jugés beaucoup plus rentables que Flins.


Flins ne fabriquera plus ce type de véhicule mais également plus de voitures électriques qui devraient être produites à Douai en lieu et place de l'Espace, de la Talisman et du Scénic, on peut se demander quel est l'avenir de ce site.


La cerise sur le gateau car il faut bien une : le site Toyota Valenciennes à été managé par Didier Leroy ancien Renault devenu après le démarrage de cette usine, patron de Toyota France,

Toyota Europe puis l'un des cinq Directeurs Généraux de ce constructeur, on peut penser qu'il doit être rentable lui.
D'ailleurs il aurait certaienement été à sa place à la tête de Renault voir de l'alliance.

3. Le jeudi, 12 septembre 2019, 07:40 par Mèkilékon

Heureusement, même chez nous en France, il reste quelques dirigeants lucides et pragmatiques sur l'évolution future de l'automobile.

https://www.moteurnature.com/30023-...

Entre laisser-aller coupable et « écolâtrie talibanesque des khmers verts », il doit y avoir un moyen terme prenant en compte les réalités économiques: on ne vit pas uniquement en écoutant gazouiller les petits oiseaux!

4. Le jeudi, 12 septembre 2019, 19:26 par Mèkilékon

Excellente nouvelle...pour RENAULT.

Comme le disait Molière dans une de ses célèbres pièces (Les Fourberies de Scapin): "Que diable allait-il donc faire dans cette galère?"

https://www.leblogauto.com/2019/09/...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet