la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 38688
Aujourd'hui : 783
En ligne : 12

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La fonderie du Poitou fonte passe à mi-temps dès la fin du mois

France Bleu Poitou Le cauchemar à nouveau pour les 320 salariés de la fonderie fonte à Ingrandes-sur-Vienne. Quatre mois seulement après la reprise de leur entreprise par Liberty House, les salariés voient à nouveau surgir le spectre du chômage partiel. Le chômage technique et l'angoisse de retour aux fonderies fonte d'Ingrandes-surVienne

La direction du groupe l'a annoncé mardi en Comité d'Entreprise. L'information a ensuite été relayée jeudi soir et ce vendredi aux 320 salariés de la fonte. Faute de commandes suffisantes de carter de la part de leur unique Client Renault, les salariés vont devoir rester à la maison une semaine sur deux dès la fin du mois et jusqu'à la fin de l'année. photos piwi

Chute vertigineuse des commandes La ligne de production de la fonderie fonte permet de produire chaque mois 75 000 carters ce qui a été le cas en juin. Mais dès le mois de juillet, la marque au losange a commencé à réduire fortement ses commandes. Et au retour des vacances, les syndicats ont appris que Renault limitait encore plus drastiquement ses commandes : 18 500 carters par mois soit 4 fois moins que les capacités de production du site. En compensation Renault va dédommager financièrement le site comme le prévoit l'accord signé au moment de la reprise de la fonderie par Liberty House.

Condamnés à rester à la maison une semaine sur deux Du coup, la direction de l'entreprise a annoncé la mise en place de 50 jours d'activité partielle d'ici à la fin de l'année ce qui concrètement signifie que les salariés travailleront un jour sur deux. Par ailleurs, l'équipe de nuit est supprimée dès le 19 septembre. 75 salariés impactés à qui la direction proposera comme à tous les autres d'ailleurs de venir travailler pour l'autre usine, l'ex fonderie alu qui a des besoins.

Avenir en point d'interrogation Pour cela, la direction de la fonte va proposer lundi en CHSCT une convention de mise à disposition des salariés de la fonte pour travailler à l'alu. Quant aux perspectives d'avenir, elle sont inconnues. Selon la CGT, la direction a annoncé l'arrivée d'un nouveau carter à usiner pour mars. Situation compliquée pour des salariés qui vivent à nouveau une situation de stress. Les syndicats vont multiplier les démarches la semaine prochaine pour alerter les pouvoirs publics et les élus de la situation.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet